free website builder app

Performance in Absentia

Installation audiovisuelle performative
2020

Ou comment réanimer et associer les traces filmiques d’une performance à l’aide d’un automate informatique pour que chaque « montage » soit doté d’une forme de «labilité incrémentielle» – autrement dit, une structure toujours changeante et s’enrichissant au fur et à mesure – comparable à la série des performances filmées elles-mêmes ?


Par le projet Performance in absentia, nous souhaitons concevoir un automate informatique afin de produire des montages en temps-réel à partir d’un corpus audiovisuel composé d’un ensemble de plans- séquences filmés tout au long de l’élaboration de la performance chorégraphique Les Maitres Fous. Cet automate sera au cœur d’une installation multi-écran projetant en continu des montages successifs, uniques. S’inscrivant dans les réflexions concernant la qualité performative des archives, l’objectif général est d’expérimenter une façon de « réanimer » des films en les dotant d’une vitalité par laquelle le public pourra s’immerger dans une performance in absentia. Durant la phase de développement, il s’agira de créer cet automate, notamment en établissant un script narratif, en spécifiant les ontologies au centre du modèle de données ainsi que le jeu des combinatoires qui contraindront l’automate.


Distribution

Une proposition de Jeremy Demesmaeker et Baptiste Buob

Collaboration artistique : Laurence Maillot

Artiste développeur  :  Vincent Rioux

Collaboration sonore :  Allister Sinclair 

Images : Baptiste Buob


Partenaires

Production : Mali Kadi - Cie Dodescaden

Coproductions : LESC (Laboratoire de Sociologie et d’Ethnologie Comparative)- UMR 7186 à Paris-Nanterre, SCENE44 n+n Corsino, 

Accueil résidences : Beaux Arts de Paris (Pôle numérique), LESC, Scene44. n+n Corsino





Résidences 

17-21 décembre 2018 : Beaux Arts de Paris

19-22 février 2019 : Beaux Arts de Paris 


Conférence, séminaire, article

—  IMéRa  17 Avril 2019 : séminaire Arts-sciences à Marseille,  intervention de Jeremy Demesmaeker et Baptiste Buob En savoir plus 

— Techniques & Cultures : Article à paraître dans le prochain numéro de la revue anthropologique T&C co-écrit par Baptiste Buob & Jeremy Demesmaeker. En savoir plus 

— Colloque international "Jean Rouch passeur d'images et de mondes" Le 12 octobre 2018, intervention de Jeremy Demesmaeker et Baptise Buob. Université Paul Valéry - Montpellier : « du film documentaire à la performance ». Publication de cette conférence en format livre à venir.


A partir d’un corpus audiovisuel composé d’un ensemble de plans-séquences filmés tout au long de l’élaboration d’une performance chorégraphique et sous la forme d’une installation multi-écran à même de « réanimer » ces traces, il s’agit de sortir de cette aporie relative qui consiste à vouloir restituer sur un support figé, un processus performatif qui, par définition, est en mouvement et en perpétuelle transformation (la structure de la performance est intrinsèquement lâche et connaît d’importantes modifications d’une représentation à l’autre).


Nous souhaitons concevoir un automate, permettant de proposer une combinatoire spatialisée de clips audiovidéo résultant en un montage unique pour chaque séance de projections dans le lieu d'exposition et par lequel le document filmé ne serait pas réduit au rang d’archives, mais s’inscrirait dans un écosystème numérique organique, un dispositif réanimant perpétuellement ces traces dans un acte de création toujours renouvelé, en les dotant d’une vitalité par laquelle le spectateur pourra s’immerger dans une performance in absentia.


Le présent projet se nourrit de la collaboration entre Jeremy Demesmaeker (chorégraphe- Cie Dodescaden) et Baptiste Buob (chercheur, cinéaste-anthropologue) qui s’est construite lors du processus de création de la performance intitulée Les Maîtres fous, qui fait référence au film éponyme réalisé par Jean Rouch dont elle s’est inspirée à différents niveaux.

Suivez nous !

Newsletter

Inscrivez vous à notre newsletter