bootstrap table

Karoshi - Animal Laborans

Création 2016

« le burn out sous entendrait l’idée que le Travail serait trop grand pour une personne trop petite et donc possiblement malade mais nous (en sociologie) proposons une autre vison :

c’est que l’Homme est trop grand pour un travail trop petit pour lui, ce qui sous entend l’idée que ce n’est pas la personne qui est malade mais le Travail...» Christophe Massot, Sociologue.

Karoshi - Animal Laborans est une pièce « en travail » où l’acharnement à produire sous l’injonction d’une structure supérieure ne permet, aux corps en présence, rien d’autre que de s’étranger à eux- même jusqu’à un point limite de désagrégation, une course inutile vers l’absence de soi, vers une déshumanisation productiviste au détriment d’un ouvrage peut-être plus juste, celui de sa propre existence. 

Proposition – conception - chorégraphie : Jeremy Demesmaeker & Laurence Maillot

Interprètes : Laurence Maillot, Nathalie Masseglia & Jeremy Demesmaeker

Plasticien sonore : Allister Sinclair

Plasticien lumière : Fred Pinault (d’ALTGR)

Regard Extérieur : Michaël Allibert

Création Lumière/Régie générale : Raphaël Maulny

Collaborations : Mathias Youchenko (philosophe), Christophe Massot (sociologue)

Durée : 45 '

Création :

L'ENTRE-PONT (Nice) le 26 janvier 2016 (avant première)

FESTIVAL LES HIVERNALES 2016 – CDC- Avignon - 13 Février 2016 

FESTIVAL + DE DANSE A MARSEILLE - KLAP / Maison pour la danse - 31 mars 2016

Une conférence a été donnée avec Matthias Youchenko et Christophe Massot au Théâtre du Girasol - FESTIVAL LES HIVERNALES 2016 – Tentative de poétique autour de la notion du travail le 14 février 2016. 

Production : Mali Kadi ///// Co Productions : CDC Les Hivernales, KLAP Maison pour la Danse, l’ENTRE-PONT - Nice (dans le cadre des résidences accompagnées 2016).

Soutiens : Montévidéo (Marseille), le Transformateur (Allauch), La Zouze - Cie C.Haleb (Marseille), le Théâtre du Merlan, Scène 44/ NN Corsino (Marseille), les Carrières de Lumières (Baux de Provence). Pour ce projet la compagnie Dodescaden - Mali Kadi a reçu l’aide de la DRAC PACA, la Région PACA, le Conseil Général des Bouches du Rhône, la Ville de Marseille et l’ADAMI.

On en a parlé...

« Le thème est touchant, bien vu. La danse est parfaite, le jeu théâtral aussi.» Nicole Fack - Février 2016


« … Ce spectacle tonitruant nous bombarde de sons et de lumières, jusqu’à nous étranger nous-mêmes,. cette pièce a le mérite d’alerter sur l’état de corps soumis à des pressions qui n’ont d’autre fonction que de les éliminer…. » Marie Christine Vernay -LE DÉLIBÉRÉ.FR - Février 2016


« … d’abord étonnée, puis intriguée, interloquée, choquée… ! …… Tout s’éteint, et quand les lumières se rallument, on ressent une tristesse mêlée d’un apaisement profond. Comme dans un rite funéraire, le corps est à l’autel, puis est emporté … Karoshi, Animal Laborans, c’est une revanche : la rencontre du monde du travail et de celui de l’art….» Justine Mahuzier – RADIO CAMPUS- Avignon

Karoshi–Animal laborans, c’est une expérience où trois artistes se mesurent aux lois nouvelles de la productivité. Par ses injonctions à produire, l’environnement numérique bat le rythme d’un rituel où les corps s’épuisent, se conditionnent et s’abîment.

Les interprètes parcourent les quatre saisons de l’homme sous pression. Une miniature chorégraphique et documentaire, dramatique et ironique, qui interroge le rapport idéologique au travail.

La compagnie dodescaden recrée un théâtre–monde : un espace où le corps et la scène se destinent ensemble à incarner et questionner notre société. Associant la force brute de la performance à la dimension symbolique du théâtre, cette recherche se consacre aux états contemporains du corps –qui reflète la tension et la déshumanisation de notre époque.

ENVIRONNEMENT SCÉNIQUE

Par des contraintes spatiales et des injonctions sonores, c’est l’environnement qui conduit l’interprète à des états de corps – fondement de notre pratique de la scène. Selon les mêmes processus à l’œuvre dans la société, l’artiste en scène voit un système le déstabiliser et l’investir d’une énergie particulière, qui nécessite ses mouvements. corps et environnement font sens ensemble. Animé par le logiciel pure data, cet environnement matriciel produit des impulsions toujours nouvelles : motivant le surgissement –propre à la performance– d’une énergie réelle et éprouvée.

CONTEXTE DE SOCIÉTÉ

En France, de nouvelles pénibilités sont apparues, par l’importation de nouvelles formes de « management », animées par la quête de compétitivité, et armées d’outils informatiques d’évaluation. Pour ajuster la production à la demande, le toyota productive system –ou son dérivé le lean management– fait porter l’effort d’adaptation aux ouvriers qui, dans une flexibilité permanente, gèrent eux-mêmes le temps de l’entreprise. « il s’agit d’extraire du temps toujours davantage d’instants disponibles, et de chaque instant toujours davantage de forces utiles. » analysait michel foucault. Lorsqu’il se disait porteur d’humanisation –contre la mécanisation extrême du taylorisme– ce système a mené à l’auto-exploitation des travailleurs. Dans un contexte économique tramé de précarité, ces situations conduisent à un rapport de dévouement à l’entreprise, qui mène jusqu’au sacrifice.




                                    « les gens sont parfois victimes d’incendie, tout comme les immeubles. Sous la tension produite par la vie dans notre monde complexe, leurs ressources internes en viennent à se consumer (...), ne laissant qu’un vide immense à l’intérieur. » Herbert Freudenberger – diagnostic du burnout en 1974.


MISE EN PLACE D’UNE CONFERENCE

Pour faire suite à notre phase dite « documentaire » de recherche sur les notions et rapport au travail, nous avons sollicité le philosophe Mathias Youchenko et le sociologue Christophe Massot spécialisé dans les notions liées au travail afin d’échanger, collaborer et réfléchir ensemble le temps d’une conférence située en parallèle de la création Karoshi, Animal Laborans. Cette conférence replace les définitions du travail en sociologie et traverse les notions du travail et l’œuvre avant d’échanger avec le public sur leur propre expérience au travail.

Newsletter

Inscrivez vous à notre Newsletter